PASTEL

ATELIERS 2020

Pink and Dark Green Photo Artists & Illustrators Influencer Asymmetrical Facebook Cover (2)

Cours de pastel tous niveaux 3h/séance, 2 fois par mois, inscription à l’année

  •       le lundi après-midi de 14h-17h

    • 14 septembre 2020
    • 21 septembre 2020
    • 5 octobre 2020
    • 12 octobre 2020
    • 2 novembre 2020
    • 16 novembre 2020
    • 30 novembre 2020
    • 14 décembre 2020
  • le samedi après-midi de 14h-17h

    • 19 septembre 2020
    • 26 septembre 2020
    • 3 octobre 2020
    • 10 octobre 2020
    • 7 novembre 2020
    • 21 novembre 2020
    • 28 novembre 2020
    • 5 décembre 2020

Lieu d’activité : 31bis rue du Faubourg Madeleine, 45OOO Orléans

Inscriptions/renseignements: 

Pour les inscriptions ou pour toutes autres informations vous pouvez joindre Madame Isabelle Vogin la responsable de l’atelier ARTHEM au : 02.38.51.82.97
ou par mail : espaces-loisirs@wanadoo.fr

ou me joindre au : 06.70.78.21.62 ou par mail : blanche.rubin@wanadoo.fr

QU'EST-CE QUE LA PASTEL ?

C’est un bâtonnet de couleur utilisé en dessin et en peinture. On distingue les pastels secs (tendres ou durs) et les pastels gras (à l’huile ou à la cire).

Composition

Les bâtonnets de pastel sont composés:

  • de pigments minéraux, organiques ou végétaux ;
  • d’une charge, généralement de la craie ou du plâtre qui sert à donner sa texture au pastel ;
  • et d’un liant qui assure la cohérence et conditionne la dureté du bâtonnet, soit de la gomme arabique pour les pastels secs, soit de l’huile ou de la cire pour les pastels gras.

Un peu d’histoire

Le pastel a vraisemblablement été inventé en France et en Italie à la fin du XVème siècle et a été utilisé par Léonard de Vinci (1452-1519) grâce à l’impulsion de Jean Perréal (vers 1455-1528) peintre officiel des rois Charles VIII, Louis XII et François 1er.

Le pastel est très prisé dès le XVIIème siècle, où ses couleurs franches et son aptitude à imiter fidèlement les tissus, les textures et les lumières le rendent indissociable de l’art du portrait.

Au XVIIIème siècle, le pastel connaît son âge d’or, il est notamment utilisé par Maurice Quentin  de la Tour (1704-1788) surnommé le « prince des pastellistes ». D’autres peintres comme Jean Siméon Chardin (1699-1779), Jean-Marc Nattier (1685-1766), François Boucher (1703-1770) s’expriment également avec cette technique.

Le pastel, symbole de la grâce de l’Ancien Régime, tombe en désuétude peu après la Révolution française au profit de la peinture à l’huile.

Il continue cependant à progresser au XIXème siècle à travers les portraits exécutés par Edgar Degas (1834-1917),  Toulouse-Lautrec (1864-1901), Édouard Manet (1832-1883), les paysages d’ Eugène Delacroix (1798-1863) et de Jean-François Millet (1814-1875). Le mouvement des impressionnistes contribue également à son développement grâce entre autre à Eugène Boudin (1824-1898), Claude Monet (1840-1926), Berthe Morisot (1841-1895), Pierre-Auguste Renoir (1841-1919). Le mouvement des nabis compte aussi des pastellistes tel qu’ Édouard Vuillard (1868-1940).

Le pastel connaît ensuite une véritable renaissance dans les années 1890 avec le mouvement symboliste, on peut citer Paul Gauguin (1848-1903), Lucien Lévy-Dhurmer (1865-1953) l’un des meilleurs pastellistes de la fin du XIXème siècle, mais également l’inclassable Odilon Redon (1840-1916) qui fait de ce matériau l’une de ses techniques favorites.

Au XXème siècle, le pastel reste un technique très en faveur, notamment dans les œuvres de Pablo Picasso (1881-1973), Robert Delaunay (1885-1941) ou de Balthus (1908-2001).

Mes sources :

       *Wikipédia

       *larousse.fr